FAQ Pilates Aix en Provence

  • Home
  • /FAQ Pilates Aix en Provence

Quelle est la différence entre le travail au sol (Pilates Mat) et le travail sur machines ?

Le travail au sol ou Matwork est communément considéré comme plus exclusivement axé sur le centre du corps. En effet, avec la mobilité de la colonne vertébrale, c’est une ou la priorité du répertoire Pilates Mat ! Celui-ci tient compte dans ses exercices des chaines musculaires sans jamais vraiment isoler une zone périphérique ou un muscle précis.

Ainsi avec le Pilates au sol, la définition musculaire des membres supérieurs (bras, épaules etc..) ou inférieurs (cuisses, mollets etc…) sera souvent tributaire du tonus général du corps pendant les exercices et ne constituera pas un objectif de renforcement ciblé. Pour aller plus loin avec le Matwork, l’utilisation du petit matériel sera indispensable.

Travailler au sol garanti cependant une grande liberté et fluidité de vos mouvements seulement contraints par la gravité (travail en poids de corps) et les critères de placement correct.

Le travail sur machines

Pilates Saint-cannat Reformer

Rien à voir avec les machines que vous connaissez des salles de sport !

En découvrant le Pilates Reformer, la plus part des gens pensent à une machine de torture tant la profusion de sangles et de ressorts dont il est pourvus inquiètent l’œil non averti. Et pourtant il n’en est rien, bien au contraire ! Cette machine est un véritable accompagnant/ médiateur pour le débutant qui découvre la méthode Pilates.

Elle permet de commencer en douceur (footwork – jeu de pieds : travail en position allongée isolé sur le bas du corps) et constitue un cadre rassurant (le chariot, la barre d’appui) pour appréhender le positionnement correcte et la respiration sans trop avoir à se soucier de la place de son corps dans l’espace. Totalement livré à lui-même sur le tapis, le corps est ici guidé par l’espace qui lui est réservé sur le chariot et par les sangles qui lui confèrent une plus grande amplitude de mouvement et soutiennent son poids lors des mouvements des membres inférieurs. Tout est plus progressif, plus doux pour les systèmes articulaires, et l’apprentissage du contrôle en devient plus aisé.

En résumé, l’utilisation de la machine Reformer inventée au début du XXème siècle par Joseph Pilates, permet de :

  • structurer et accompagner les mouvements pour trouver plus facilement le placement juste (notamment au moyen des sangles).

  • limiter les efforts sur la colonne vertébrale et les articulations, la majorité des exercices fondamentaux se faisant en position allongée ou assise et sans aucun impact.

  • globaliser le travail sur l’ensemble du corps : y compris les muscles forts et le haut du corps, davantage isolés que dans les exercices au sol.

  • mobiliser le corps dans les 3 dimensions : à l’aide de la box, du vertical frame et d’autres accessoires nous pourrons travailler allongé, assis, sur le ventre, debout, à genoux, latéralement, etc… en utilisant toutes les possibilités de l’équipement pour travailler l’ensemble des axes de mouvements réalisés au quotidien.

  • ajouter le mouvement des ressorts comme challenge de stabilisation : ce qui nécessite un gainage plus important.

  • amener une résistance graduée : contrairement aux machines traditionnelles, il ne s’agit pas de poids mais de ressorts de résistance. Les ressorts freinent le mouvement tout en l’accompagnant de façon fluide, ils ne restituent que la force émise par le pratiquant qui doit alors apprendre l’art subtil de doser son énergie.

Enfin une fois les principes de base du Pilates intégrés, il est encore plus valorisant de travailler sur Reformer. On perfectionne alors la coordination et la fluidité des mouvements en harmonie avec la machine et l’on profite des nombreux challenges qu’elle peut apporter (force, endurance, flexibilité, mobilisation pluri articulaire, cardio, équilibre, etc…). Ce type d’entrainement est particulièrement recommandé pour les sportifs confirmés désireux d’effectuer une préparation physique globale ou spécifique et d’améliorer certaines des qualités sus-citées.

Que doit-on (em)porter pour pratiquer la méthode Pilates?

  • Une tenue souple et confortable qui permette une grande liberté de mouvement (éventuellement prés du corps pour pouvoir être corrigé(e))
  • En chaussettes (de préférence agrippantes).
  • Une bouteille d’eau : même lorsque l’effort n’est pas très cardio.
  • Une serviette individuelle (elle peut-être prêtée en cas d’oubli).

NB : Le tapis et le petit matériel nécessaire au cours sont fournis

 

Pilates Saint-Cannat

Dois-je consulter mon médecin avant de commencer le Pilates?

Il est obligatoire de fournir un certificat de non contre-indication à la pratique sportive sollicité au près de votre médecin traitant avant de démarrer toute activité sportive.

posture saint-cannat

NB : Si vous êtes suivi en rééducation par un praticien de santé (kiné, ostéo), il est toujours bienvenu de lui demander d’écrire un courrier expliquant au professeur l’essence de la pathologie soignée et les contre-indications associées pour pouvoir individualiser les consignes pendant les séances.

En quoi le Pilates est-il différent des autres cours de gym traditionnels?

Premièrement le Pilates se pratique en petits groupes de 6 à 8 personnes, pour une meilleure qualité d’enseignement et un contrôle accru sur l’exécution correcte des exercices par les pratiquants. Le coach ne pousse pas à la « performance » ou au « dépassement de soi » mais plutôt à se mettre à l’écoute de son corps et à mieux comprendre son fonctionnement. Chacun est libre d’avancer à son rythme sans contrainte de tempo, de rattraper la musique ou de suivre les autres. Un simple fond musical guidera les pratiquants vers le relâchement des tensions et la concentration.

STOTT PILATES Aix en Provence

Avec la méthode Pilates, 8 à 10 répétitions suffisent. Lorsque les mouvements sont bien réalisés, c’est à dire avec le travail en profondeur adéquat, la concentration et la respiration appropriées, l’effet de l’exercice s’en trouve maximisé. Il n’est donc pas nécessaire de le prolonger dans des séries interminables et ennuyeuses au cours desquelles notre esprit risque de s’ennuyer et perdre la vigilance indispensable à la bonne exécution des mouvements (entrainant alors des risques de blessure ou de saturation inutile). Pilates c’est la qualité contrôlée plutôt que la quantité.

Enfin, lorsque vous faites 55mn de Pilates : vous faites 55mn de Pilates ! Impossible de penser à la liste des courses comme dans un cours d’abdos-fessiers ! Vous contrôlez votre respiration, vous visualisez les images données par le professeur, vous perfectionnez vos postures, dans une sollicitation continue du corps… et de l’esprit.

Quelle différence entre le Pilates et le yoga ?

pilates aix en provence yoga pilates aix en provence

Pour bien le découvrir il faut revenir aux origines de la méthode créée par Joseph Pilates en 1880.

Contrairement au yoga, le Pilates n’a pas de vocation spirituelle : c’est une discipline très pragmatique visant à renforcer le corps pour lui permettre une meilleure résistance dans la vie de tous les jours.

En effet, enfant, Joseph Pilates souffrait de nombreux handicaps (rachitisme, asthme, rhumatismes) qui lui ont laissés le désir d’améliorer sa condition par l’exercice physique, d’ou son exploration enthousiaste de toutes sortes de sports tels que la gymnastiques, le ski, la plongée etc… Lorsqu’il est incarcéré pendant la première Guerre Mondiale, il décide de s’employer à maintenir ses camarades en forme pour les prémunir contre les maladies épidémiques qui décimaient la population à l’époque. Il travaille ensuite avec les blessés et met au point une méthode d’exercices reposant sur la rééducation et le réalignement du corps, supposant que de mauvaises habitudes de mouvements répétés, et des phénomènes de compensation excessifs sont à l’origine des blessures.

Tout comme dans le yoga, le Pilates attribue une place centrale au contrôle de la respiration. Mais c’est encore une fois dans un but pragmatique de maintenir les abdos (stabilisateurs lombo pelviens) engagés pendant l’effort, y compris à l’inspiration qui trouve sa place dans la cage thoracique (dans les lobes inférieurs des poumons) pour une oxygénisation optimale.

J’ai besoin de m’étirer, est-ce que cela ressemble à du stretching ?

La méthode Pilates utilise particulièrement un mode de contraction appelé « excentrique » qui permet d’allonger les fibres musculaires pendant le renforcement en attachant une grande importance au retour des mouvements. La souplesse immédiate et l’amplitude articulaire des mouvements s’en trouvent donc accrues tandis que l’auto-grandissement permanant des postures allonge durablement la silhouette.

Le rééquilibrage des tensions musculaires permet d’harmoniser la posture en allongeant les muscles forts, raccourcis et donc sur-sollicités tout en renforçant les muscles faibles et relâchés restés (trop) longtemps inactifs.

De fait, on termine le cours de Pilates avec la sensation (souvent justifiée) d’avoir gagné quelques centimètres et on repart avec une gestuelle plus souple, plus ample et un confort de mouvement manifeste.

 stretching pilatessens

NB : Il est tout à fait complémentaire de pratiquer une séance de stretching passif de temps à autre (voir Autres cours/ Stretching, Yoga-Stretch, Flow Barre au Sol) pour étirer des zones spécifiques du corps en profondeur.

Pratiquer le Pilates peut-il me faire mincir ?

Le Pilates ne fait pas mincir en soi. C’est une méthode de renforcement musculaire. L’effort cardio-vasculaire étant moindre, il ne fourni pas les conditions nécessaires à l’effet lipolyse (destruction des cellules graisseuses) mais permet de sculpter la silhouette dans la longueur et de renforcer les muscles profonds qui agissent comme une gaine naturelle à l’intérieur du corps… ce qui se voit aussi à l’extérieur.

abdos pilatessens

Aussi est-il conseillé d’avoir en parallèle une activité cardio-vasculaire régulière telle que la marche rapide, la natation ou la course à pieds (voir : autres cours/ Circuits cardios Centre du corps). Cependant, l’effet relaxant du Pilates sur le système enzymatique sera votre meilleur allié pour accompagner un changement hormonal ou un rééquilibrage alimentaire.

Combien de séances dois-je faire pour avoir un résultat ?

Joseph Pilates disait :

« En 10 séances, vous sentirez la différence ;

en 20 séances, vous verrez la différence ;

en 30 séances, vous aurez un corps neuf »

Le résultat le plus immédiat est l’allongement et le rééquilibrage de la posture. Celui-ci est constatable à l’issue de la toute première séance. Se développe alors une certaine conscience corporelle, de ses alignements et l’acquisition de certains reflexes posturaux qui vous étonneront (une petite voix intérieure qui vous dit en patientant dans la file, en marchant ou en conduisant.. « Tiens toi droit(e), rentre le ventre ! »).

Rapidement vient la découverte de ses abdos : non pas « 6 packs » ou autres tablettes de chocolats mais 3, 4 catégories d’abdos avec des fonctions bien différentes et que l’on peut contrôler par la respiration et la seule volonté de son cerveau. Et les tensions du dos (cervicales, mi-dorsales et lombaires) s’amoindrissent progressivement tandis que le muscles du plancher pelvien se renforcent en interne.

Enfin, c’est toute la silhouette qui s’en trouve sculptée, déliée et l’on retrouve un véritable confort de vie avec la sensation d’être plus solide (physiquement et psychologiquement) qu’avant.

Il arrive parfois que les principes de bases trainent un peu à être intégrés et les automatismes de placement et de respiration à être acquis mais cela n’enlève en rien le bien-être immédiat ressenti à la fin du cours, c’est pour cela qu’on s’accroche car les bienfaits du Pilates à terme sont inestimables.

Comment choisir entre le cours collectif et le coaching privé ?

Il est toujours préférable de commencer en séances privées pour pouvoir ressentir et percevoir pleinement les bénéfices de la Méthode Pilates. Vous allez découvrir une façon toute nouvelle de bouger, de fonctionner et de vivre dans votre corps… ce processus nécessite un accompagnement très personnel car chacun est différent. Certain(e)s auront besoin d’images mentales, d’autres d’un exemple visuel ou encore bien souvent de contact physique pour ressentir quels sont les muscles qui sont à l’œuvre et comment les mobiliser. L’enseignant s’assurera que tous les paramètres d’une bonne technique, c’est à dire une technique sécurisante pour l’intégrité du corps dans sa globalité, sont respectés pendant les exercices et que les zones inutilement mises en tension (nuque, épaules, mâchoires) se détendent pour atteindre l’équilibre recherché.

Parce que le Pilates est une approche du corps peu familière de notre culture moderne, il constitue pour certains un véritable challenge dans l’essence même de ses principes de base.

waff saint-cannat

Respirer, c’est déjà difficile pour quelqu’un qui passe ses journées en apnée, alors inspirer-expirer sur des mouvements précis… Travailler dans la lenteur lorsqu’on passe sa vie à courir après le temps… Apprendre à contrôler sa force dans une société ou tout doit toujours aller plus vite… Autant de concepts qui gagnent à être découverts avec l’attention et la pédagogie personnalisée d’un coach qui saura déprogrammer les erreurs de débutant, vous mettre en confiance avec votre corps et vous faire avancer plus vite vers votre objectif.

Pour des cas plus spécifiques voir : Public & Bénéfices/ Quelle formule pour moi ?